Les activités de GIA Immobilier ont longtemps été celles d’un intermédiaire et consultant immobilier qui s’est positionné dans le marché professionnel comme un acteur de niche, spécialisé dans plusieurs domaines particuliers.

Soucieuse de mettre en place un outil dédicacé à l’investissement immobilier résidentiel locatif, GIA Immobilier a participé dès 2005 à la mise en place de la SICAFI Aedifica en qualité de co-fondateur, avec la banque Degroof.

A partir de 2005, GIA Immobilier a développé son expertise dans le marché des maisons de repos et de soins ainsi que des résidences pour personnes âgées. Dans ce secteur, GIA Immobilier a participé très activement à l’investissement et au développement de plusieurs projets en association avec des exploitants belges et français de première qualité.

GIA Immobilier, à l’initiative du colloque « Un logement décent pour tous » destiné en priorité aux acteurs publics locaux, a estimé dès 2006 que mettre à disposition des logements sociaux et moyens de hautes qualités d’habitabilité, de confort et environnementales pourrait permettre de lancer un renouveau du partenariat public – privé et stimuler positivement le marché immobilier. Cette initiative a aussi mis l’accent sur des formes alternatives de financement des besoins des pouvoirs publics.

De 2007 à 2009, GIA Immobilier s’est associée à la banque Dexia, au groupe Arco et au Holding Communal pour créer le fonds Dexia Immorent destiné à fournir un financement alternatif aux autorités locales et aux pouvoirs publics portant sur leur patrimoine immobilier (existant ou neuf).

GIA Immobilier a également intensifié ses efforts par la réalisation et le suivi de projets immobiliers ambitieux. Les missions réalisées dans le domaine de la gestion de projets ont couvert le suivi et la coordination des études, l’introduction des permis d’urbanisme et d’environnement, les demandes de prix, le suivi des travaux et les réceptions de ceux-ci.

Parallèlement, GIA Immobilier a investi dans la formation de conseillers en performance énergétique des bâtiments et a réalisé de nombreuses missions d’audits énergétiques, tant pour le secteur privé que pour le secteur public.

Au vu de ces expériences spécifiques, GIA Immobilier a été à même de répondre à des montages d’opérations immobilières et à des projets de développement, ainsi qu’à leur financement alliant du crédit bancaire et de l’equity issu des associés et d’investisseurs institutionnels et privés. Dans ce contexte, GIA Immobilier a ainsi constitué en 2008 la Pricaf Privée Urbina au capital de 5,3 M € avec pour objectif prioritaire de développer le projet immobilier « Château d’Or » à Uccle (détails dans la rubrique Projets réalisés).

Compte tenu de son expérience, GIA Immobilier joue également parfois le rôle de maître d’ouvrage délégué pour le compte de tiers dans la réalisation de projets immobiliers.